leading story

Les employeurs ne veulent pas être obligés de répondre aux candidatures

Le sp.a, dans l’opposition au Fédéral, veut obliger les entreprises à répondre dans le mois à toute lettre de candidature. Une explication accompagnant le refus peut être particulièrement riche en enseignement pour mieux chercher de l’emploi, soulignent les députés sp.a Meryame Kitir, Hans Bonte et Karin Jiroflée. Le fait que les entreprises ne répondent souvent pas est particulièrement décourageant et témoigne en outre d’un "manque de politesse élémentaire", selon eux.