Publicité
Publicité

Les indépendantistes écossais attendent leur heure

Les élections législatives du 6 mai pourraient permettre au Scottish National Party de renforcer son assise et d'accentuer la pression sur Boris Johnson pour obtenir l'organisation d'un second référendum et sortir du Royaume-Uni. Sept ans après l'échec de la première consultation, toutes les cartes seraient redistribuées.