Publicité
Publicité

Les Palestiniens en colère contre le "plan de paix" de Trump

Des manifestations ont eu lieu à Amman (Jordanie), Istanbul (Turquie) et dans les territoires palestiniens occupés, vendredi, contre le "plan de paix" de Donald Trump pour le Proche-Orient, jugé par les Palestiniens comme très favorable à Israël. A Jérusalem, la prière hebdomadaire sur l’esplanade des Mosquées s’est déroulée dans un calme relatif. L’un des motifs de ce rejet est le statut même de Jérusalem, dont la partie palestinienne est occupée et annexée par Israël, mais que Washington estime dans son plan être la capitale "indivisible" de l’État hébreu.