leading story

Les partis flamands se cherchent de nouveaux présidents

Recherche candidat à la présidence. Tel pourrait être le mot d’ordre pour les quatre partis traditionnels en Flandre. CD&V, Open Vld, sp.a et Groen doivent prochainement remplacer leurs présidents respectifs: Wouter Beke, Gwendolyn Rutten, John Crombez et Meyrem Almaci. Cette valse des présidences est-elle révélatrice d’un problème de légitimité? Les quatre partis ont en effet déçu aux récentes élections. Mais surtout, cette instabilité mine les négociations en cours. "Avec quel mandat les présidents se présentent-ils à la table des négociations, sachant qu’ils seront amenés à prendre des décisions qui engageront leurs successeurs pour plusieurs années?" interroge Nicolas Bouteca, politologue à l’université de Gand (UGent).