leading story

Les populistes allemands s'essoufflent

Le parti allemand Alternative pour l’Allemagne (AfD), anti-immigration et eurosceptique, se réunit en congrès ce week-end, sur fond de guerre des chefs et fracture idéologique. Les pragmatiques se heurtent aux tenants de "l’opposition fondamentale", connus pour leurs fréquents dérapages racistes. Après une vague de succès en 2015-2016, l’AfD est en perte de vitesse, à 8-10% dans les sondages. Si ce score est suffisant pour entrer au Parlement fédéral, il démontre un essoufflement de son électorat.