Publicité
Publicité
leading story

Les syndicats mobilisés pour le droit de grève

Une centaine de militants syndicaux se sont réunis hier matin place de la Liberté à Bruxelles pour dire, flambeau en main, leur opposition à toute limitation du droit de grève, à l’occasion de la journée mondiale consacrée à la problématique. "Le droit de grève ne s’oppose pas au droit au travail, il en fait partie. En faisant grève pour des raisons justes, on défend le droit au travail. La Fédération des entreprises de Belgique cherche dans le code pénal des moyens de criminaliser les mouvements sociaux, mais c’est une lecture très partiale de la loi. Nous nous élevons contre cette dérive", a notamment expliqué le président de la Ligue des droits de l’Homme Alexis Deswaef. "Même si les attaques ne sont pas frontales, on sent des volontés de limitation, en essayant par exemple d’interdire les piquets", a souligné Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB.