leading story

Londres, refuge pour l'argent sale du monde entier?

L’immobilier londonien pourrait être devenu "un refuge pour l’argent sale du monde entier", estime vendredi le "Financial Times" après avoir identifié plus de 150 milliards d’euros investis dans ce secteur en Grande-Bretagne qui transitent par des paradis fiscaux. Près des deux tiers des 91.248 compagnies étrangères possédant de l’immobilier en Angleterre et au Pays de Galles détiennent des biens dans le grand Londres. La même proportion est détenue par des structures basées dans les paradis fiscaux à l’étranger.