leading story

Marghem: "Prolonger le nucléaire, c'est parler de nouveaux réacteurs dans ce pays"

La ministre de l’énergie Marie Christine Marghem (MR) a réagi violemment aux informations publiées ce jeudi par L’Echo et De Tijd concernant l’évaluation de la Creg sur le coût du système de soutien aux centrales au gaz. Une évaluation qui situe ce coût entre 600 et 940 millions d’euros par an, alors que PwC le chiffrait en mars 2018 à 345 millions d’euros par an. "Il s’agit d’un coup politique, qui n’a pour autre objectif que de faire échouer un outil essentiel dans le cadre de la transition énergétique et de la sortie du nucléaire", dénonce la ministre.