leading story

"Mesdames et Messieurs les jurés, j'ai été piégé"

Huit semaines de procès, et vingt secondes pour dire qu’il a été "piégé". Mehdi Nemmouche, accusé de la tuerie du musée juif à Bruelles, a brièvement pris la parole au dernier jour de l’audience pour s’en tenir à une thèse non étayée, jugée "hallucinante" par les parties civiles. "Mesdames et Messieurs les jurés, j’ai été piégé, Me Courtoy vous a expliqué les raisons pour lesquelles je me suis tu depuis le début", a déclaré Nemmouche, au moment du dernier mot accordé aux accusés.