leading story

Pas d'élan de solidarité pour MSF après son pied de nez à l'Europe

Les dons privés n’ont pas afflué vers Médecins sans frontières (MSF) après que l’organisation a décidé le mois dernier de renoncer à plus de 60 millions d’euros d’aides publiques de l’Union européenne. "Nous avons reçu des témoignages de soutien de donateurs qui nous annonçaient augmenter leur contribution, mais aussi des messages de gens qui ne comprenaient pas notre démarche et qui ont décidé d’arrêter de nous soutenir, explique Christof Godderis, chargé de communication chez Médecins sans frontières à Bruxelles. Les deux tendances s’équilibrent, et nous n’avons pas vu pour l’instant de changement significatif du volume des contributions de particuliers au cours du dernier mois."