leading story

Pas de mariage Macron-Verhofstadt en octobre

(En) marche arrière toutes. Ce week-end, Guy Verhofstadt annonçait dans le plus grand quotidien de l’Hexagone (Ouest France) vouloir faire campagne avec le Président français. "On est prêt à créer avec Macron une alternative proeuropéenne face aux nationalistes comme le Hongrois Viktor Orban et l’Italien Matteo Salvini", annonçait-il. Réunir les élus de La République en marche à ceux des partis régroupés sous la bannière libérale européenne ADLE? "Oui, c’est évident", répondait le chef du groupe à son interviewer. Tellement évident que ce dernier croyait pouvoir affirmer que le mouvement serait lancé le mois prochain.