leading story

Possible mobile politique pour le meurtre d’un élu

Le parquet fédéral allemand, compétent en matière terroriste, s’est saisi lundi de l’enquête sur le meurtre d’un élu pro-migrants, dans laquelle un homme avec un passé de militant d’extrême droite a été interpellé. Au cours du week-end, un homme de 45 ans a été arrêté dans l’enquête sur le meurtre par balle, début juin, d’un élu local de la région de Hesse (centre-ouest), Walter Lübcke, membre du parti de centre droit de la chancelière Angela Merkel. L’arrestation a été menée sur la base d’analyses ADN. Selon plusieurs médias allemands, le suspect "vient de l’extrême droite". Certains parlent même de milieux néonazis.