leading story

Pourquoi le PP de Modrikamen n'est pas plus populaire

L’air de rien, cela doit être rageant. Viser la droite (assumée) de l’échiquier politique francophone. Se revendiquer à l’envi de la N-VA. Et subir la comparaison, désagréable de surcroît, avec son exact opposé, qui a décidé, lui, d’emprunter la voie à gauche de la gauche. En résumé, cela donne ceci: comment se fait-il que le Parti Populaire peine à exister à la droite du MR, alors que le Parti du Travail de Belgique prospère sans vergogne à la gauche du PS?