leading story

Pourrez-vous encore vous offrir un petit week-end de shopping à Londres?

En cas de Brexit "dur", vous ne pourrez plus sauter dans l’Eurostar pour un petit week-end de shopping improvisé à Londres. Après le 29 mars, en cas de "no deal", les citoyens européens devront demander un visa électronique, à l’image du visa américain, ce qui pourrait provoquer des files d’attente à la gare St-Pancras à Londres pour les passagers de l’Eurostar. Car en cas de "no deal", le Royaume Uni fera partie des "pays tiers", ce qui signifie que vous ne pourrez plus faire librement des achats et les ramener en Europe sans payer de taxes d’importation.