leading story

Pyongyang exécute son émissaire spécial

Pyongyang a exécuté son émissaire spécial, Kim Hyok Chol, suite au sommet qui s’est déroulé entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, en février à Hanoï. Selon une enquête, Kim Hyok Chol et 4 de ses collègues auraient été fusillés à cause de leur mauvaise gestion du sommet. Les deux dirigeants avaient écourté leur rencontre, sans aucun accord, en raison de leur incapacité à trouver une entente sur le démantèlement des programmes nucléaires de Pyongyang.