leading story

Rajoy retire son projet controversé sur l'avortement

Séisme politique en Espagne. Reconnaissant ne pas être parvenu à aplanir la polémique qui avait surgi jusqu’au sein de son parti conservateur, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a finalement reculé mardi et retiré le projet de loi qui restreignait fortement le droit à l’avortement. Ce projet, adopté il y a neuf mois en Conseil des ministres, n’autorisait l’avortement qu’en cas de danger prouvé pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, ou après un viol, mais excluait les cas de malformation du fœtus comme motif valable. Il avait suscité une énorme controverse en Espagne et ailleurs en Europe. Conséquence directe du retrait du projet dont il était le plus fervent défenseur: le ministre espagnol de la Justice, Alberto Ruiz Gallardon, a annoncé aussitôt sa démission.