leading story

Ralentissement du marché du travail étudiant

Alors que jusqu'à présent, le marché du travail des étudiants tenait bon face à la crise, avec une hausse de 5% des heures prestées au premier semestre, la situation risque d'être moins favorable pendant l'été. "Le marché devrait perdre quelque 10%. De nombreuses grandes entreprises industrielles qui font traditionnellement appel à de nombreux étudiants durant les grandes vacances ont en effet annoncé leur intention de ne pas le faire cette année", a averti jeudi Randstad, la société spécialisée dans le travail intérimaire. Pas moins de 84% des étudiants âgés de 15 à 25 ans sondés ont travaillé l'année dernière.