leading story

Reynders fait avancer le contrôle de l'État de droit

Le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders (MR), a réuni les 28 ministres ou secrétaires d’État aux Affaires européennes de l’UE autour d’un projet de surveillance européenne de l’État de droit, mardi lors d’un petit-déjeuner au Palais d’Egmont. Un mécanisme d’examen annuel de l’État de droit par les pairs, plus souple que la procédure de l’article 7 du Traité.