leading story

Rhode dans le viseur de Geert Bourgeois

Le ministre flamand des Affaires Intérieures, Geert Bourgeois, a annulé la décision du conseil communal de Rhode-Saint-Genèse concernant l’envoi des convocations électorales. Pierre Rolin, le bourgmestre de Rhode avait décidé de déléguer cette tâche à dix conseillers francophones. Neuf jours plus tôt, Geert Bourgeois avait déjà annulé une première décision du conseil communal de Rhode qui entendait envoyer les convocations électorales dans la langue des administrés. Le ministre invoque à nouveau le non-respect des circulaires Peeters et Mertens. Celles-ci supposent que les habitants francophones de communes à facilité ne peuvent recevoir leurs convocations électorales en français que s’ils en font la demande auprès de leur administration. En 2011, la Cour d’Appel de Mons avait, pour sa part, jugé que les deux circulaires donnaient lieu à une mauvaise interprétation de la loi. B.F.(st.)