leading story

Schyns ne veut pas classer les écoles secondaires

La proposition du recteur de la KUL, Rik Torfs, de publier les taux de réussite dans l’enseignement supérieur selon les écoles secondaires d’origine renforcerait "la dualité entre les écoles", a réagi lundi le cabinet de la ministre francophone de l’Enseignement obligatoire Marie-Martine Schyns (photo). Selon Rik Torfs, "il existe de grandes différences entre les écoles, mais on n’ose pas les mesurer.".Le cabinet de Marie-Martine Schyns souligne que la législation interdit de "pratiquer la concurrence entre les établissements scolaires sur base des résultats". "Établir un classement" entre écoles n’est donc "pas recommandable", dit-on tout en reconnaissant que la transition entre le secondaire et le supérieur peut encore être "renforcée".