leading story

SNCB 700.000 voyageurs identifiés sur le net

Samedi 22 décembre 2012. Un internaute qui effectue une recherche sur Google tombe par hasard sur un fichier contenant les coordonnées de 700.000 clients belges et étrangers de la SNCB. Le fichier contient les nom, prénom, état civil, e-mail, adresse postale et numéro de téléphone des personnes répertoriées. Dans des mains indélicates, le fichier pourrait servir à lancer des campagnes de spam ou de vol de données (phishing). En croisant ces informations avec celles présentes sur les réseaux sociaux, un voleur pourrait connaître une adresse et savoir si une habitation est vide.