leading story

Sur l'île du Giglio, le redressement du paquebot Costa Concordia aura pris plus de temps que prévu

L’opération de déséchouage la plus ambitieuse de l’histoire de la marine aura pris plus de temps que prévu. Le paquebot Costa Concordia 295 mètres de long pour 114.500 tonnes fait l’objet d’une opération de "parbuckling": il est précautionneusement pivoté par une batterie de câbles. Une fois redressé sur le fond marin, il pourra être remis à flot par des caissons d’air arrimés à ses flancs. Une société belge, Disa International, est impliquée. Mais l’entreprise basée à Beerse (Turnhout) "se refuse à tout commentaire" sur son rôle dans cette opération hors normes. Le redressement a commencé lundi vers 10h. Les maîtres d’œuvre avaient annoncé qu’il durerait 12 heures mais les techniciens se préparaient lundi soir à une longue nuit pour poursuivre la rotation du bateau, qui pourrait se terminer ce mardi à l’aube. Le Costa Concordia s’est échoué sur l’île italienne du Giglio en janvier 2012, faisant 32 morts.