Publicité
Publicité

"T’inquiète pas, Philippe"

Quand le président du MR "rassure" Philippe Goffin. Le ministre MR des Affaires étrangères Philippe Goffin n’a pas dérogé à la tradition des vœux. Mercredi, il présentait les siens aux membres de son cabinet et à quelques fonctionnaires. Il avait un invité de marque, le président du MR et informateur royal. Georges-Louis Bouchez s’est même fendu d’un petit speech dont lui seul a le secret. La jeune bête politique (mais pas diplomate) a exposé une réalité crue à l’assemblée: le MR, seul partenaire francophone du gouvernement en affaires courantes, aura forcément moins de ministres dans le prochain exécutif dont il tente tant bien que mal de lancer la formation. Avant de se tourner vers son ministre et de dire: "Mais toi, Philippe, tu n’as pas à t’inquiéter." On sait qu’en politique, les promesses de portefeuilles s’avèrent parfois vaines, mais tout de même. Ce petit mot doux aux oreilles de Philippe Goffin alimente les commérages libéraux. Le ministre Goffin confirme mais précise, l’échange relevait de la boutade. Juste avant, les deux hommes, qui s’entendent bien, s’étaient vannés sur la couleur de leur cravate. Humour donc. Pas certain que des Denis Ducarme ou Marie Christine Marghem le trouvent à leur goût.