leading story

Toujours pas de reconnaissance pour les psychomotriciens

La Fédération des étudiants francophones (FEF) a adressé une mise en demeure à la ministre fédérale de la Santé Maggie de Block (Open Vld). La FEF, soutenue par l’Union professionnelle belge des psychomotriciens francophones (UPBPF) reproche à la ministre de ne pas avoir pris de décision concernant la reconnaissance du métier de psychomotricien et souhaite qu’elle se positionne aujourd’hui au plus tard. Cette dernière avait indiqué le 23 juin devant la Chambre qu’elle attendait de recevoir l’avis validé du Conseil national des professions paramédicales (CNPP) pour se décider. Le Conseil a jugé que le métier de psychomotricien ne pouvait être ajouté à la liste des professions paramédicales car les actes des psychomotriciens ressortent d’autres professions ou spécialisations.