leading story

Tour de vis dans le secteur public britannique

Le gouvernement britannique a confirmé mercredi son intention d’économiser 11,5 milliards de livres (13,5 milliards d’euros) supplémentaires pour lutter contre le déficit public, mais a promis des investissements dans les infrastructures. Les économies proviendront du gouvernement lui-même et du secteur public, avec par exemple la fin des hausses de salaires automatiques pour les fonctionnaires, ainsi que la limitation de certaines prestations sociales. Près de 144.000 postes de fonctionnaires supplémentaires doivent disparaître d’ici à 2015-16. Le budget des armées sera en revanche maintenu à 24 milliards de livres, sans réduction supplémentaire du nombre des militaires, tandis que les ressources des services de renseignement seront augmentées de 3,4%.