leading story

TransCanada joue la montre dans le dossier Keystone XL

TransCanada a décidé de changer de stratégie dans le bras-de-fer qui l’oppose à l’administration Obama. Lundi, l’opérateur canadien qui gère le projet d’oléoduc Keystone XL paralysé depuis 2008, a envoyé une lettre au secrétaire d’Etat US John Kerry pour lui demander de suspendre l’étude de sa demande de permis. But inavoué de la manœuvre: reporter l’issue du dossier à 2017, lorsque Barack Obama aura quitté la Maison-Blanche. En espérant qu’un républicain lui succédera…