leading story

Un an après, la Crimée est sinistrée

Il y a un an, la Crimée était annexée par Moscou. Aujourd’hui, l’économie se porte mal et les libertés publiques ne vont pas mieux. Mais la région séparatiste reste plus que jamais attachée à la "mère-patrie" russe.