leading story

Un modéré pour tourner la page Kirchner

e dimanche, les Argentins sont appelés à élire un nouveau président. Cristina Kirchner, qui dirige le pays depuis 2005, ne pouvait pas se présenter à un troisième mandat successif. Qu’à cela ne tienne, c’est "son" candidat, Daniel Scioli, qui est donné vainqueur du scrutin, certains sondages prédisant même qu’il pourrait être élu dès le premier tour.