Publicité
Publicité
leading story

Un parfum de guerre froide sur le championnat d'échecs

Les spécialistes annoncent "le match d’échecs le plus intéressant depuis 30 ans" et les fameuses parties entre les Russes Anatoli Karpov et Garry Kasparov: vendredi, à New York, le champion du monde, le Norvégien Magnus Carlsen, a lancé la défense de son titre que lui convoite le Russe Sergueï Kariakine. Cette première manche sera suivie d’au moins onze autres. Rarement un Championnat du monde des échecs aura opposé des joueurs aussi jeunes: Kariakine a 26 ans et Carlsen les fêtera le 30 novembre, jour de clôture de la compétition. Si Carlsen a la cote chez les bookmakers, le prodige Kariakine garde toutes ses chances de remporter ce tournoi, ainsi que les 600.000 euros à la clé. Les deux jeunes hommes sentent souffler sur l’échiquier un parfum de Guerre froide, alors que les relations entre Moscou et les Occidentaux connaissent de graves tensions en raison de leur opposition sur le conflit syrien et la crise ukrainienne. Mais on reste loin des affrontements russo-américains très politisés des années 1970.