Une deuxième audition pour Goulard au Parlement européen

Le Parlement européen a convoqué mercredi la candidate commissaire française Sylvie Goulard pour une seconde audition ce jeudi afin de lui permettre de dissiper les doutes sur son intégrité. Sa nomination reste donc incertaine et une décision devrait être prise après cette audition. La candidate française a démissionné en juin 2017 de son poste de ministre de la Défense après sa mise en cause dans une enquête sur des emplois fictifs d’assistants des eurodéputés du MoDem, son parti politique. L’Office anti-fraude de l’UE a également ouvert une enquête. Les deux procédures sont en cours. Mme Goulard n’a pas été mise en examen. Elle "doit expliquer pourquoi une enquête qui l’a contrainte à démissionner de son poste de ministre en France ne l’empêcherait pas de devenir commissaire européen", a expliqué le chef d’un groupe politique.