leading story

Valls passe en force avec la loi Travail

Le gouvernement de Manuel Valls a finalement décidé de recourir au fameux article 49-3 de la Constitution pour faire passer en force le très controversé projet de loi modifiant le droit du Travail. Cet article permet en effet de faire valider un projet de loi… sans vote à l’Assemblée. Sauf si une motion de censure, déposée sous les 24 heures, est votée par la majorité absolue des députés (soit 289 sur 577). Et c’est là que le bât blesse. Car si la motion passe, le gouvernement sera alors contraint de démissionner! La quarantaine de frondeurs (la gauche de la gauche) opposés à Manuel Valls menace déjà de lancer une telle motion alors même que les Républicains et les centristes prévoient d’en faire autant. L’utilisation de l’"arme fatale" du 49-3 pourrait alors se retourner contre le gouvernement.