Publicité
Publicité
leading story

Vladimir Poutine entretient un parfum de guerre froide entre la Russie et l'Occident

Vladimir Poutine est réapparu en public hier pour la première fois depuis dix jours. Une absence très remarquée, que rien n’est venu justifier. Le même jour, 38.000 soldats russes entamaient des manœuvres dans l’Arctique. Dimanche, le Kremlin diffusait un document dans lequel le président russe reconnaît que lors de l’annexion de la Crimée, la Russie s’était préparée à utiliser son arsenal nucléaire contre une intervention Occidentale.