leading story

1,6 million de cartes SIM ne sont pas encore identifiées

27 petits jours séparent les opérateurs de la fin de l’anonymat pour les cartes prépayées, une mesure décidée par le gouvernement à la suite des attentats du 22 mars. Or, force est de constater que malgré les efforts consentis par les différents acteurs pour accélérer la cadence, 1,6 million de cartes SIM ne sont toujours pas identifiées. Depuis décembre, les identifications n’en sont qu’à mi-chemin, alors que le temps, lui, est de son côté presque écoulé. Une réalité qui pousse certains à reconnaître en coulisse qu’une chose est désormais certaine: des clients perdus, il y en aura. Et l’IBPT, le régulateur des télécoms, de préciser que si rien ne change, 1,2 million de cartes ne seront pas identifiées dans les temps. Un coup dur pour les opérateurs qui devront se résigner à désactiver purement et simplement ces cartes, perdant de facto une source de revenu.