Publicité
Publicité
leading story

28 postes sauvés sur 50 après la faillite de Evadix DMS

La société Evadix DMS, une filiale du groupe tournaisien d’imprimerie Evadix active dans le marketing direct, a été déclarée en faillite lundi par le tribunal de commerce de Tournai. Une offre de reprise, dans le cadre d’une procédure de réorganisation avec transfert d’activité, a toutefois été acceptée par le tribunal, ce qui permet la reprise de 28 travailleurs sur un total de 50. "Le marketing direct est un business en chute libre en raison d’une mutation vers l’internet", explique Pascal Leurquin, administrateur d’Evadix.