leading story

3,5 millions de crédits de crise post-attentats pour les entreprises bruxelloises

"Depuis des mois, c’est une succession de baffes. Si on ne casse pas le cercle vicieux, ça va être de pire en pire", s’inquiète Serge Vilain, président de la SRIB (Société régionale d’investissement de Bruxelles). Il craint l’impact économique des attentats et veut faire savoir que la Région a mis une enveloppe de 3,5 millions à destination des entreprises bruxelloises en difficulté. Concrètement, deux types de soutien sont disponibles en fonction de la taille des entreprises. Il s’agit, d’une part, d’un octroi de crédits d’investissement de maximum 20.000 euros, à taux réduit, pour les indépendants et très petites entreprises (TPE) et, d’autre part, de crédits jusqu’à 250.000 euros pour les plus grandes entreprises. Ces deux mesures d’aide sont en vigueur jusqu’à la fin de l’année.