Apple aurait renoncé au cryptage sur pression du FBI

Apple a renoncé à autoriser les utilisateurs d’iPhone à crypter entièrement les sauvegardes de leurs données sur sa plateforme iCloud sous la pression du FBI, qui craignait que cette mesure ne nuise à ses enquêtes, annonce l’agence de presse Reuters. Cette décision, qui n’a pas été rendue publique, aurait été prise il y a deux ans. Le géant informatique semble donc avoir choisi de coopérer avec les services de sécurité et de renseignements, bien qu’il se pose en défenseur de la confidentialité des données de ses clients.