leading story

Apple lance son premier profit warning en plus de 10 ans

Serait-ce la fin de l’âge d’or pour Apple? La question est en tout cas posée par certains, après que le CEO du géant américain a annoncé qu’il tablait sur un recul des ventes de l’iPhone au prochain trimestre. Alors, certes, il ne s’agit que d’un seul produit dans une gamme de plus en plus large, mais il s’agit tout de même du véritable moteur de la croissance du groupe depuis de nombreuses années. Au trimestre dernier, les ventes de smartphones représentaient encore deux tiers des revenus du groupe. "Nous pensons que les unités d’iPhone vont reculer sur le trimestre" qui s’achèvera fin mars, a reconnu le CEO, Tim Cook, lors d’une téléconférence avec des analystes. Il commentait les résultats du dernier trimestre achevé fin décembre, où la croissance des ventes de l’iPhone était déjà presque au point mort. Avec 74,8 millions d’iPhone écoulés, le groupe atteint certes un nouveau record trimestriel, mais c’est à peine mieux que les 74,5 millions enregistrés un an plus tôt, et la plus faible progression de l’histoire du produit.