leading story

Armani lâche 270 millions au fisc italien

La maison de couture Giorgio Armani a confirmé vendredi avoir payé la semaine dernière rien moins que 270 millions d’euros au fisc italien pour régler un contentieux portant sur des versements en provenance de ses filiales à l’étranger. Toutes les poursuites contre Armani, dont le chiffre d’affaires a dépassé les deux milliards d’euros en 2012, sont abandonnées, précise le quotidien Il Sole 24 Ore, qui a révélé l’information, confirmée par un porte-parole du couturier.