leading story

Baroud d’honneur de la Cnil face à Google sur les données privées

Véritable David face à Goliath, la Commission nationale française de l’informatique et des libertés (Cnil) a mis en demeure le groupe Google, lui donnant trois mois pour se mettre en conformité avec la loi française en matière de protection des données, sous peine de sanction financière. Sauf que voilà, les sanctions financières sont plafonnées à 150.000 euros par infraction, de la petite monnaie pour le géant US.