leading story

BASF a-t-il voulu tuer son (petit) concurrent tournaisien?

Le 20 mai prochain, le juge Collin, président d’une chambre civile du tribunal de première instance de Mons, remettra, après… 17 ans de procédure, un énième jugement dans une affaire opposant le géant chimique allemand BASF à la petite PME tournaisienne PSI, société de distribution de produits phytosanitaires mise en liquidation depuis 1997 (voir "L’Echo" du 19 mars dernier).