leading story

BNPP Fortis rallie un deuxième syndicat à son nouveau modèle salarial

Après la LBC (chrétien flamand), le syndicat socialiste Setca a donné jeudi son accord de principe pour le nouveau modèle salarial de BNP Paribas Fortis. À partir de 2018, la première banque du pays veut rémunérer en "units" (des points échangeables) au-delà de 4.700 euros brut par mois, ce qui concerne 27% du personnel. La mesure porte aussi sur les primes et sur le 13e mois (mensualisé). C’est-à-dire qu’elle concerne tout le monde. Par ailleurs, la banque a revu à la hausse son prochain plan de départs anticipés: elle a budgété 75 millions d’euros pour 400 départs anticipés d’ici 2019.