Publicité
Publicité
leading story

BofA réduit ses provisions pour créances douteuses

Bank of America fait état d’un bénéfice octuplé au quatrième trimestre, grâce à une forte baisse des provisions pour créances douteuses et irrécouvrables, à l’image de ce qui s’était passé pour JPMorgan Chase et Wells Fargo. Le bénéfice net de la deuxième banque américaine a atteint 3,18 milliards de dollars, soit 29 cents par action, contre 367 millions (3 cents) un an auparavant, lorsque le résultat avait subi l’impact de 5 milliards de dollars de charges liées à du crédit immobilier.