leading story

EDF voit son bénéfice net divisé par trois

EDF a vu son bénéfice net divisé par trois en 2015 en raison de dépréciations d’actifs dans un marché énergétique déprimé qui pèsera sur la rentabilité opérationnelle cette année. Le géant français de l’électricité a dégagé un bénéfice net de 1,2 milliard d’euros, contre 3,7 milliards d’euros en 2014, plombé par des dépréciations d’actifs fossiles en Italie, en Pologne et au Royaume-Uni, ainsi que par une provision supplémentaire pour le centre d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo. En conséquence, le groupe a abaissé son dividende pour 2015 à 1,10 euro par action, contre 1,25 euro l’année précédente, payable en actions nouvelles.