Publicité
Publicité
leading story

En image

Carlos Ghosn va comparaître mardi à la suite de sa demande d’une audience publique pour connaître les motifs de sa détention. Selon le tribunal de Tokyo, l'ex-patron de Nissan a déposé via ses avocats une requête en application de l'article 34 de la Constitution nippone qui précise qu'une personne retenue peut exiger que le motif précis de sa détention soit exposé "lors d'une séance publique au tribunal". La justice ne peut refuser cette demande qui doit lui permettre de comparaître en personne avec son avocat.