leading story

Engie tourne le dos au nouveau nucléaire

Le groupe Engie a demandé à Toshiba de lui racheter ses 40% dans Nugen, l’entreprise britannique qui prévoit de construire trois réacteurs nucléaires à Moorside, dans le nord-ouest de l’Angleterre. Un droit de vente dont disposait Engie, et qu’il a décidé d’exercer suite au dépôt de bilan de Westinghouse, la filiale américaine de Toshiba spécialisée dans la construction de nouvelles centrales. Le groupe japonais, à qui cette décision ne facilite pas la tâche, va devoir payer 130 millions d’euros pour cette participation dans un projet qui devait nécessiter un investissement total d’au moins 15 milliards d’euros.