leading story

Et à 12h01, la tour est tombée…

Il aura fallu de longues semaines de préparation mais quelques secondes seulement pour que la tour de télécommunications Proximus de Vedrin ne s’effondre sur elle-même, sapée par la dynamite. La tour culminait à 171 mètres de haut depuis vingt ans. C’était la première fois qu’une tour de cette hauteur était dynamitée en Belgique. Vingt kilos d’explosifs ont été utilisés. Une première explosion a d’abord été provoquée entre 95 et 99 mètres de hauteur afin de dissocier le fût central des trois pieds. Une deuxième explosion a ensuite été provoquée, une fraction de seconde après la première, dans le bas d’un des trois pieds de la tour. La tour a alors basculé en se repliant sur elle-même.