Publicité
Publicité

Face au coronavirus, les marchés matinaux font de la résistance

Les étals de rue sont repliés, mais les marchés de gros poursuivent bon an mal an leurs activités. Leurs acteurs connaissent des fortunes diverses. A Bruxelles, le loyer des fleuristes et des marchands de rue a été annulé. A Liège, l'entrée des acheteurs professionnels est gratuite.