leading story

Facebook soupçonné d'abus de position dominante en Allemagne

L’autorité de la concurrence allemande a ouvert mercredi une enquête visant Facebook, qu’elle soupçonne d’abus de position dominante et d’infraction aux lois protégeant les données personnelles. L’Office fédéral des cartels précise que les conditions d’utilisation du réseau social américain concernant l’usage des données de ses utilisateurs pourraient constituer un abus de position dominante.