Faky, le site anti-désinformation de la RTBF déjà suspendu

C’est ce qu’on appelle un faux départ. Lancée hier, la version beta de Faky, plateforme de la RTBF visant à lutter contre la désinformation, a été suspendue quelques heures après. Les réseaux sociaux se sont en effet vite déchaînés, plusieurs journalistes (BX1, Le Soir, L’Avenir, Médor…) faisant part de leur scepticisme – pour ne pas dire plus – envers ce nouvel outil s’étonnant de voir leurs articles être jugés peu fiables. "En aucun cas nous n’avons voulu avoir un rôle de prescripteur sur ce qui est une bonne ou une mauvaise info, réagit Axelle Pollet, porte-parole de la RTBF. Faky n’est jamais qu’un outil d’aide pour déceler la désinformation."