leading story

Faute d'accord sur sa valeur, Chrysler va entrer en Bourse

Le constructeur automobile américain, dont Fiat détient 58,5%, est prêt à déposer sa demande d’entrée en Bourse dans les prochains jours.